Aviation
Neutre
/
Image du profil
Cliquez ici pour modifier la largeur du menu de gauche


1- Avions

Il existe de nombreux types d'avions dans le jeu (attaque, bombardier, bombardier lourd, chasseur, chasseur lourd, chasseur-bombardier, avion embarqué, entrainement, patrouille maritime, reconnaissance, transport)
Chaque nation dispose de modèles spécifiques, déclinés en différentes versions. Chacune d'entre elle possède des caractéristiques propres.

Caractéristiques

Autonomie

La distance maximale (en km) que l'avion peut parcourir.
La distance réellement franchissable peut être différente de l'autonomie théorique. Elle est notamment influencée par la vitesse de l'avion, son altitude, la météo, les modifications de masse et certains évènements de mission.

Plafond

L'altitude maximale (en mètres) que l'avion peut atteindre.
Le plafond pratique peut être différent du plafond théorique, notamment en fonction de la puissance délivrée par le moteur de l'avion ainsi que par les éventuels dégâts reçus.
Notez que les performances des avions varient fortement avec l'altitude, référez-vous aux fiches ou consultez le mécano de votre escadrille pour plus d'informations.

Puissance

Délivrée par le moteur, elle permet à l'avion de se maintenir en vol ainsi que d'effectuer des accélérations.
La puissance dépend de plusieurs facteurs, le principal étant la puissance nominale du moteur et le régime choisi via la manette des gaz.
L'altitude et les dégâts reçus sont également des facteurs pouvant modifier fortement la puissance.
Consultez le mécano de votre escadrille pour obtenir plus d'informations sur les moteurs.

Rayon de virage

La capacité de l'avion à virer court. Plus un avion possède un rayon de virage court, plus il sera capable de dominer son adversaire en combat tournoyant et plus il sera à l'aise lors de certaines acrobaties.

Robustesse

La capacité de l'avion à encaisser les dégâts. Si la robustesse tombe à 0, l'avion est abattu.

Taux de roulis

La capacité de l'avion à exécuter rapidement une manoeuvre sur l'axe de roulis. Caractéristique prisée des chasseurs et autres avions maniables, notamment lors de l'exécution des tonneaux.

Vitesse ascensionnelle

La capacité de l'avion à gagner rapidement de l'altitude.
La vitesse ascensionnelle dépend fortement de la puissance moteur, du régime choisi et de l'altitude.

Vitesse en palier

La capacité de l'avion à se déplacer plus rapidement en vol horizontal.
La vitesse maximale varie avec la puissance moteur, l'altitude, la météo et les dégâts reçus.

Vitesse en piqué

La capacité de l'avion à se déplacer plus rapidement en piqué.
La vitesse maximale en piqué est limitée par la résistance de la cellule.

2- Missions aériennes

Les missions constituent l'activité principale du début du jeu. Il en existe de différents types :

  • Entrainement
  • Appui
  • Attaque au sol
  • Attaque de navire
  • Bombardement naval
  • Bombardement tactique
  • Bombardement stratégique (de jour ou de nuit)
  • Chasse libre
  • Escorte
  • Harcèlement
  • Interception
  • Marquage de cible
  • Mouillage de Mines
  • Patrouille ASM
  • Patrouille défensive (ou chasse de nuit)
  • Reconnaissance stratégique
  • Reconnaissance tactique
  • Sauvetage
  • Torpillage

Missions spéciales

  • Mission de front (ou d'Etat-Major)
  • Mission Historique

Toutes les missions ne peuvent pas être exécutées par toutes les unités, ni par tous les pilotes. Votre état-major de front, d'autres unités aériennes ou les unités au sol peut également vous adresser des demandes de missions. Certaines missions ne sont disponibles qu'à partir d'un certain grade.

Voici les différents niveaux d'accès :

Troupe

  • Bombardement stratégique
  • Patrouille défensive
  • Ravitaillement
  • Reconnaissance stratégique
  • Sauvetage (tous types)

Sous-officier

  • Attaque au sol
  • Bombardement stratégique de nuit
  • Chasse de nuit
  • Commando
  • Marquage de cible
  • Patrouille ASM

Officier

  • Chasse libre
  • Harcèlement
  • Mouillage de Mines
  • Supériorité aérienne

Uniquement en mission d'Etat-Major ou sur demande d'autres unités

  • Appui tactique
  • Attaque navale
  • Bombardement naval
  • Bombardement tactique
  • Escorte
  • Parachutage
  • Reconnaissance tactique
  • Torpillage

Spécial

  • Interception


Préparation de la mission

Avant de pouvoir décoller, il vous faut bien entendu un avion ! Au grade le plus bas, l'avion vous est imposé par votre chef d'escadrille.
A partir du grade de Sergent-Chef (ou Unterfeldwebel ou Sergeant), vous avez la possibilité de choisir l'avion que vous utiliserez, parmi 3 disponibles.
Les avions disponibles dépendent de l'unité dans laquelle vous vous trouvez, ainsi que de l'état du matériel.

Notez que l'objectif est également choisi par le chef d'escadrille. Lorsque vous atteignez le grade de Capitaine (ou Hauptmann ou Flying Lieutenant), vous pouvez également choisir votre objectif.

Début de la mission

Toutes les missions débutent par le décollage, moment crucial précédent le vol à proprement parlé. La météo, ainsi qu'un éventuel problème technique, peuvent mettre un terme prématuré à votre aventure.

Missions d'entrainement

Ces missions permettent au pilote débutant de progresser dans diverses compétences, sans courir le danger d'être attaqué par l'ennemi.
En contrepartie, ces missions n'apportent aucune réputation, ni aucun avancement.

Missions d'appui

Les missions d'appui ont pour objectif la destruction des unités terrestres ennemies (infanterie, artillerie, blindés, camions, trains, etc...)

La tactique

Durant ces missions, il s'agira d'utiliser les armes de bord de l'avion (mitrailleuses, canons), et non des bombes. Lorsqu'elles sont disponibles, les rockets peuvent être utilisées.
Remarque : Les cibles de niveau >Insignifiant< ne suffisent pas pour valider une mission de faction.

La stratégie

Afin de pouvoir attaquer les cibles de première importance, il est nécessaire que l'objectif soit identifié par une mission de reconnaissance tactique.
Comme toute mission d'attaque ou de bombardement, une escorte placée sur l'objectif par votre faction est nécessaire si l'ennemi couvre l'objectif avec une patrouille défensive. Sans cela, la cible ne pourra pas être attaquée.

Le choix de l'avion

Les missions d'appui nécessitent une capacité de destruction importante et donc un armement offensif important, de préférence des rockets ou des canons de gros calibre.
Les objectifs des missions d'attaque sont parfois défendus par de la D.C.A. Il est préférable que l'avion possède une bonne robustesse et un blindage pour encaisser les éventuels tirs ennemis.

La météo

La météo sur l'objectif a une grande importance pour ce genre de mission.
Une météo clémente vous permettra de mieux détecter l'objectif tout en vous permettant de viser plus facilement votre cible.
En contrepartie, une météo clémente donnera plus de chance à la D.C.A de vous repérer et de vous abattre.

Missions d'attaque au sol

Les missions d'attaque au sol ont pour objectif la destruction des installations fixes au sol, comme des aérodromes, des gares, des usines, des ponts, des casernes, etc...

La tactique

Durant ces missions, il s'agira d'utiliser les armes de bord de l'avion (mitrailleuses, canons), et non des bombes. Lorsqu'elles sont disponibles, les rockets peuvent être utilisées.
Remarque : Les cibles de niveau >Insignifiant< ne suffisent pas pour valider une mission de faction.

La stratégie

Afin de pouvoir attaquer des cibles de première importance, il est nécessaire que l'objectif soit identifié par une mission de reconnaissance stratégique.
Comme toute mission d'attaque ou de bombardement, une escorte placée sur l'objectif par votre faction est nécessaire si l'ennemi couvre l'objectif avec une patrouille défensive. Sans cela, la cible ne pourra pas être attaquée.
En tant que simple pilote, vous n'avez pas à vous soucier de cela, c'est la responsabilité de votre chef d'escadrille ou de l'état-major.

Le choix de l'avion

Les missions d'appui nécessitent une capacité de destruction importante et donc un armement offensif important, de préférence des rockets ou des canons de gros calibre.
Les objectifs des missions d'attaque sont parfois défendus par de la D.C.A. Il est préférable que l'avion possède une bonne robustesse et un blindage pour encaisser les éventuels tirs ennemis.

La météo

La météo sur l'objectif a une grande importance pour ce genre de mission.
Une météo clémente vous permettra de mieux détecter l'objectif tout en vous permettant de viser plus facilement votre cible.
En contrepartie, une météo clémente donnera plus de chance à la D.C.A de vous repérer et de vous abattre.

Missions de bombardement naval

Les missions de bombardement naval sont identiques aux missions de bombardement tactique, sauf pour leur objectif qui sont des navires ennemis.
Ne choisissez pas cette mission si votre avion ne transporte pas de bombes!

Missions de bombardement tactique

Les missions de bombardement tactique sont identiques aux missions d'appui, sauf qu'elles nécessitent l'utilisation de bombes.
Ne choisissez pas cette mission si votre avion ne transporte pas de bombes!

Missions de bombardement stratégique

Les missions de bombardement stratégique sont identiques aux missions d'attaque au sol, sauf qu'elles nécessitent l'utilisation de bombes.
Ces missions sont réservées aux unités de Bombardement.
Ne choisissez pas cette mission si votre avion ne transporte pas de bombes!
Pour les missions de bombardement de nuit, un bon niveau de navigation et un membre d'équipage expérimenté sont conseillés.
De plus, il est conseillé de faire précéder tout bombardement de nuit par un marquage de cible effectué par une unité de reconnaissance, sous peine de ne pas pouvoir détecter la cible.

Missions de chasse libre

Les missions de chasse libre sont la panacée pour l'as visant un total de victoires élevé, ou certaines décorations prestigieuses.
Ces missions sont réservées aux unités de Chasse.
Durant ces missions, le pilote peut engager le combat à loisir contre les cibles de son choix, et rentrer à sa base quand bon lui semble.
En contrepartie, ce genre de mission n'apporte pas grand chose en terme d'avancement, pas plus qu'il n'aide votre faction au niveau de la campagne.

Le choix de l'avion

Les missions de chasse nécessitent un avion rapide, puissant et manoeuvrable.

Missions d'escorte

Les missions d'escorte consistent à escorter une formation d'avions amis jusqu'à leur objectif.
Ces missions sont réservées aux unités de Chasse.

La tactique

Durant l'escorte, l'objectif est de défendre les bombardiers à tout prix. Le résultat de la mission dépendra du nombre de bombardiers préservés de l'ennemi.
Choisir de ne pas protéger les bombardiers mènera à l'échec de la mission.

La stratégie

Une escorte placée sur l'objectif permettra aux bombardiers et avions d'attaque de bénéficier de l'aide des avions en escorte lors de leur mission. De plus, une escorte est nécessaire si l'ennemi couvre l'objectif avec une patrouille défensive. Sans cela, la cible ne pourra pas être attaquée. Lorsque votre avion réussit une mission d'escorte, il est assigné à cette cible au tableau de mission de l'escadrille. Vous ne pouvez être assigné qu'à une seule cible à la fois, peu importe la mission.

Le choix de l'avion

Un avion possédant une autonomie importante et un bon armement sont conseillés.

Missions d'interception

Les missions d'interception consistent à décoller rapidement de votre base et attaquer la formation ennemie détectée.
Ces missions sont réservées aux unités de Chasse.
Les unités de chasseurs légers sont les seules unités pouvant effectuer des interceptions de jour, tandis que les chasseurs lourds sont les seules unités pouvant effectuer des interceptions de nuit.
L'objectif est de détruire le plus d'avions ennemis possible.

La stratégie

Lorsque votre avion réussit une mission d'interception, il est assigné à la couverture de votre aérodrome au tableau de mission de l'escadrille. Vous ne pouvez être assigné qu'à une seule cible à la fois, peu importe la mission.

Le choix de l'avion

Un avion possédant une vitesse ascensionnelle élevée est conseillé.

Missions de harcèlement

Les missions de harcèlement sont des missions de nuit permettant de réduire la couverture ennemie sur une zone donnée, tout en offrant la possibilité d'attaquer les installations de l'ennemi.
Ces missions sont réservées aux unités de Chasse Lourde.

La stratégie

Durant ces missions, le pilote engage le combat contre les chasseurs de nuit ennemis, afin de diminuer la force de la couverture ennemie et permettre aux unités de reconnaissance et de bombardement d'effectuer leurs missions.
L'attaque d'objectifs au sol s'effectue de la même manière que lors d'une mission d'attaque au sol, sauf qu'elle se déroule de nuit. Une reconnaissance stratégique préalable est nécessaire.

Le choix de l'avion

Les missions de harcèlement nécessitent un avion rapide, puissant et manoeuvrable. L'armement de bord doit également être conséquent. Une bonne autonomie est conseillée.

Missions de marquage de cible

Ces missions consistent à éclairer un objectif de nuit, facilitant le repérage et la visée des unités de bombardement.
Ces missions sont réservées aux unités de Reconnaissance.

Le choix de l'avion

Un avion rapide ou discret et possédant une bonne autonomie. La stabilité est un atout pour la précision du largage.

La météo

La météo sur l'objectif a une grande importance pour ce genre de mission.
Si vous ne pouvez pas détecter votre cible, vous devrez annuler votre mission.

Missions de mouillage de Mines

Ces missions consistent à mouiller des mines sur une zone maritime.

La stratégie

Les mines maritimes ont une chance d'endommager tout navire traversant la zone où les mines sont posées.

Le choix de l'avion

Un avion pouvant transporter des mines maritimes est un prérequis. Il vaut mieux qu'il dispose d'une bonne autonomie et éventuellement de bonnes capacités défensives si l'objectif devait se situer en zone dangereuse.

Missions de patrouille ASM

Ces missions consistent à patrouiller dans une zone maritime à la recherche d'un éventuel sous-marin ennemi.
Si un sous-marin est détecté, le but de la mission est alors de le couler, en utilisant les armes de bord s'il est en surface ou des charges de profondeur s'il est en immersion.

Le choix de l'avion

Il vaut mieux choisir un avion équipé d'un radar, équipement indispensable à la détection de sous-marins en plongée. Les charges de profondeur (ou mines) sont également très utiles.
Un avion polyvalent pourra répondre efficacement à tous les types de menaces. Il vaut mieux qu'il emporte des bombes pour faire face aux navires et qu'il soit équipé de canons ou de mitrailleuses pour un éventuel combat aérien.

Missions de patrouille défensive

Ces missions nécessitent que vous patrouillez entre deux points en interceptant tous les avions ennemis détectés.
Ces missions sont réservées aux unités de Chasse.
A la différence des missions de chasse libre, suivre le parcours imposé détermine le succès de la mission.
En contrepartie, les patrouilles vous récompensent plus généreusement en terme d'avancement que les missions de chasse libre.

La stratégie

L'altitude à laquelle vous placez votre patrouille déterminera à quel niveau d'altitude vos chasseurs pourront intercepter les avions ennemis. Ils pourront intercepter tout ennemi approchant de 1000m plus haut à 3000m plus bas, par temps clair.
Une patrouille défensive placée sur un lieu permettra aux avions alliés effectuant une mission vers ce lieu de bénéficier de l'aide des avions en patrouille lors de leur mission. De plus, une patrouille défensive empêchera toute attaque ennemie sur ce lieu tant qu'une escorte ennemie ne sera pas placée.
Une patrouille défensive placée sur une base de bombardier allié permettra à ces bombardiers de bénéficier d'une protection sur le chemin du retour.
Lorsque votre avion réussit une mission de patrouille défensive, il est assigné à la couverture de cette cible au tableau de mission de l'escadrille. Vous ne pouvez être assigné qu'à une seule cible à la fois, peu importe la mission.

Le choix de l'avion

Comme pour les missions de chasse, les patrouilles nécessitent un avion rapide, puissant et manoeuvrable.

Missions de reconnaissance stratégique

Ces missions consistent à effectuer une reconnaissance d'une région. Les renseignements rapportés détermineront le succès de votre mission.
Ces missions sont réservées aux unités de Reconnaissance.
Ces missions sont indispensables à l'identification des cibles stratégiques d'importance, sans quoi ces dernières ne peuvent être attaquées.
Ces missions sont un prérequis obligatoire aux missions de bombardement stratégique, de harcèlement et d'attaque au sol.

La stratégie

L'état-major ennemi peut annuler l'effet d'une reconnaissance stratégique en camouflant les infrastructures. Il est donc utile de vérifier régulièrement sur la carte l'état de l'objectif.
Le coût en CT du camouflage d'infrastructures est augmenté par le nombre d'avions placés en observation sur le lieu. Les unités de reconnaissance peuvent placer des avions en observation.

Le choix de l'avion

Un avion rapide et possédant un plafond important est conseillé, afin d'éviter au maximum la chasse ennemie.
Certains avions sont spécialisés dans la reconnaissance. Lorsque vous aurez accès à votre avion personnel, vous pourrez l'équiper de caméras, ce qui augmentera vos chances de succès.

La météo

La météo sur l'objectif a une grande importance pour ce genre de mission.
Si vous ne pouvez pas détecter votre cible, vous devrez annuler votre mission.

Missions de reconnaissance tactique

Ces missions consistent à effectuer une reconnaissance d'un objectif mobile (le plus souvent une unité ennemie).
Ces missions sont un prérequis obligatoire aux missions d'appui, de bombardement tactique, de bombardement naval ou de torpillage.

La stratégie

Les unités terrestres ou navales peuvent annuler l'effet d'une reconnaissance en se camouflant ou en se déplaçant. Il est donc utile de vérifier régulièrement sur la carte les positions de l'ennemi.

Le choix de l'avion

Un avion rapide et possédant un plafond important est conseillé, afin d'éviter au maximum la chasse ennemie. Une bonne robustesse peut aider face à la D.C.A
Bien que cette mission puisse être réalisée avec bon nombre d'avions, les avions de reconnaissance bénéficient de manoeuvres spéciales d'évitement ainsi que d'un bonus supplémentaire lors du repérage des cibles.
De plus, lorsque vous aurez accès à votre avion personnel vous pourrez l'équiper de caméras, ce qui augmentera vos chances de succès.

La météo

La météo sur l'objectif a une grande importance pour ce genre de mission.
Si vous ne pouvez pas détecter votre cible, vous devrez annuler votre mission.

Missions de sauvetage

Ces missions consistent à récupérer un pilote (joueur) abattu en territoire ennemi.
Ces missions sont réservées aux unités de Reconnaissance.

Le choix de l'avion

Un avion discret, maniable, capable de se poser en terrain difficile et possédant une bonne autonomie.

La météo

La météo sur l'objectif a une grande importance pour ce genre de mission.
Si vous ne pouvez pas détecter votre cible, vous devrez annuler votre mission.

Missions de torpillage

Les missions de torpillage sont identiques aux missions de bombardement naval, sauf qu'elles nécessitent l'emploi d'une torpille.
Ne choisissez pas cette mission si votre avion ne transporte pas de torpille!

Missions spéciales

Les missions historiques et de front sont des missions bonus s'ajoutant aux missions classiques.
  • La mission historique représente un évènement réel de la seconde guerre mondiale, adapté pour le jeu.
  • La mission de front est définie par l'Etat-Major de votre nation, et est accessible à toutes les escadrilles de la nation présentes sur ce front.

Attention que lors de ces missions, c'est à vous de vérifier que l'objectif est accessible et approprié!


3- Combat aérien

Dans le jeu, le combat aérien se décompose en plusieurs phases.
  • La détection
  • L'approche
  • La manoeuvre
  • Le tir

La détection

Lorsqu'une rencontre a lieu, chaque formation a la possibilité de détecter l'autre. Les conditions météo, la taille des avions, le camouflage utilisé, mais également divers équipements des avions respectifs modifient les capacités de détection des pilotes.
La formation détectant son adversaire en premier gagne l'initiative lors des combats. Dans certaines situations, cela peut également donner un avantage de surprise à la formation attaquante.

L'approche

Lors de cette phase, les adversaires décident d'engager ou non le combat. L'atout principal lors de cette phase est bien entendu la vitesse de l'avion, mais également son altitude ou les conditions météo.

La manoeuvre

Cette phase permet aux protagonistes de mesurer véritablement leur talent de pilote. Par soucis de simplification, les différentes possibilités ont été regroupées en catégories : basées sur la vitesse, la manoeuvre ou l'acrobatie.
Les choix du menu de combat vous proposent différentes tactiques offensives et défensives, en fonction de l'expérience Tactique de votre pilote.

Le tir

La réussite du tir dépend de nombreux facteurs. L'arme utilisée, la distance, l'angle d'attaque, l'altitude, les conditions météo, et bien entendu l'habileté du pilote.

Plus la distance sera courte et plus l'angle sera petit, plus vous aurez de chances de toucher votre cible. Les armes et leurs munitions ont également des données ballistiques différentes.
Votre choix de tir influencera également grandement le résultat. Une courte rafale sera plus précise qu'une longue, mais elle aura également moins de chances de faire beaucoup de dégâts, tout en consommant moins de munitions.
Vos armes risquent également de s'enrayer en plein combat. L'enrayage dépend de l'arme utilisée, des conditions météo et de l'altitude. Un problème mécanique, mais également la température peuvent être la cause d'un enrayage.
Vous pouvez rendre visite à l'armurier de l'escadrille, qui vous prodiguera des conseils.

4- Cibles au sol

Comme vu dans les missions, les unités aériennes peuvent attaquer à l'aide de bombes, de roquettes, de torpilles ou d'armes de bord (canon, mitrailleuses) différentes cibles au sol, infrastructures, aérodromes, troupes ou navires.

L'identification des cibles

Pour pouvoir être attaquée, une cible doit être visible. Pour ce faire, une mission de reconnaissance préalable est nécessaire. Elle peut être effectuée par une unité de reconnaissance aérienne ou une unité terrestre ou navale.
Une cible statique (comme une infrastructure) nécessite une reconnaissance stratégique, tandis qu'une cible mobile (une unité terrestre ou navale) nécessite une reconnaissance tactique.

L'attaque

Une fois la mission de reconnaissance préalable effectuée, les cibles peuvent être attaquées ou bombardées une fois l'avion arrivé sur l'objectif. C'est alors que la DCA (défense contre avions) intervient.

Une fois la DCA neutralisée ou évitée, la cible subira votre attaque. Les dégâts occasionnés permettront de détruire la cible ou de l'endommager, occasionnant divers effets sur le déroulement du jeu (Reportez vous à la section terrestre et aux fiches en jeu concernant les particularités des véhicules et des infrastructures).
Il vous sera possible d'effectuer plusieurs passages si vous emportez suffisamment de munitions ou de bombes, mais attention, plus vous en effectuerez plus la DCA aura facile d'ajuster son tir sur votre avion.

La DCA

Il existe 3 types de DCA dans le jeu : la DCA de site, la DCA de protection et la DCA rapprochée.

- La DCA de site (1e rideau) intervient lorsqu'un avion passe au-dessus d'un lieu terrestre donné (il n'y a donc pas de DCA de site en mer). La puissance de la DCA de site dépend, de base, de la valeur stratégique du lieu. Cette DCA peut être améliorée ou réparée par l'EM de front et elle se régénère automatiquement dès que le site n'est plus sous attaque. Cette DCA ne peut être détruite que si vous attaquez une batterie de DCA fixe, à l'exception de celle de l'aérodrome. La DCA de la caserne, de l'usine, de la gare, du pont, etc... Cette DCA peut être évitée au-dessus d'un lieu contrôlé par votre faction si votre avion est équipé d'une radio améliorée ou d'une radio longue-portée.

- La DCA de protection intervient pour défendre toute cible attaquée sur le lieu (terrestre ou maritime). Dans le cas d'une infrastructure (usine, port, gare, radar, caserne, etc...), il s'agit de la DCA de site, sauf dans le cas d'une attaque d'aérodrome (voir plus bas). Dans le cas d'une cible mobile (navire, bataillon, train, etc...), il s'agit des unités de DCA alliées de la cible présentes sur les lieux. Ces unités peuvent être identifiées via les fiches présentes en jeu (Couverture DCA : Oui ou Non). Un maximum de 2 DCA peuvent tirer lors d'une attaque donnée, la priorité étant donnée aux plus expérimentées.

- La DCA rapprochée intervient pour défendre une cible précise, et elle peut être différente d'une cible à l'autre. Sa valeur est toujours fixe, pré-déterminée par la cible elle-même (voir fiches infrastructures et unités en jeu). Cette DCA ne peut être détruite individuellement, elle fait partie de la cible et ripostera TOUJOURS si la cible est attaquée. Une seule exception cependant, si la cible est une unité blitzkrieg contrôlée par un joueur et que cette unité n'a plus de munitions, un message indiquera que la DCA reste silencieuse.

- La DCA d'aérodrome est spéciale, dans le sens où elle ne défend QUE l'aérodrome, mais également TOUT ce qui se trouve sur l'aérodrome. Cette DCA protégera la piste, la tour de contrôle, les hangars, les avions au sol, etc... Cette DCA est la seule qui puisse être améliorée par les joueurs, et elle ne peut être détruite que si vous attaquez une batterie de DCA de l'aérodrome. Cette DCA est du niveau DCA de protection, détruire toutes les batteries de DCA d'aérodrome ne vous immunisera donc pas contre la DCA de site ou la DCA rapprochée. Dans le cas d'un aérodrome occupé par plusieurs unités, la DCA d'aérodrome sera équivalente à la somme des DCA de toutes les unités.